veste


veste

veste [ vɛst ] n. f.
• 1578; it. veste « habit »; du lat. vestis « vêtement »
1Anciennt Vêtement couvrant le torse, ouvert devant. Vestes militaires. dolman, hoqueton , soubreveste. « Il endosse la grande veste de chasse, qui lui tombait sur les talons » (Sand). Veste à pan. Retenir qqn par le pan de la veste.
2(v. 1830) Mod. Vêtement court (à la taille ou aux hanches), avec manches, ouvert devant et qui se porte sur la chemise, le gilet. Veste droite, croisée. Veste de costume, de complet. veston. Veste de tailleur (de femme). jaquette. Veste courte. boléro, spencer. Vestes de sport. blazer, caban, parka, saharienne, surveste. Veste de tricot. cardigan, gilet, sweater. Veste imperméable. anorak, canadienne. Veste en tweed, en daim. Sortir en veste (cf. En taille). Enlever sa veste. Fam. Tomber la veste.
Par anal. Chemise-veste (pour l'été, qui se porte à même la peau). Veste de pyjama : partie du pyjama couvrant le torse. Veste d'intérieur ou d'appartement, utilisée comme la robe de chambre.
Loc. fam. (1867) Remporter, ramasser, prendre une veste : subir un échec. Retourner sa veste. Tailler une veste à qqn.

veste nom féminin (italien vesta, du latin vestis, vêtement) Vêtement à manches, boutonné devant, qui couvre le buste jusqu'aux hanches. Chacune des couches successives du cocon du ver à soie. ● veste (expressions) nom féminin (italien vesta, du latin vestis, vêtement) Familier. Ramasser, prendre une veste, subir un échec. Familier. Retourner sa veste, changer de parti, d'opinion. Veste d'intérieur, vêtement d'intérieur s'arrêtant à mi-cuisses. Veste tailleur, veste à col à revers, dont la coupe est inspirée par la forme du veston. ● veste (synonymes) nom féminin (italien vesta, du latin vestis, vêtement) Veste tailleur
Synonymes :

veste
n. f.
d1./d Vêtement de dessus à manches, couvrant le buste et boutonné devant.
|| Loc. fig., Fam. Retourner sa veste: changer d'opinion, de parti.
d2./d (Québec) Veste ou petite veste: vêtement masculin sans manches porté sous le veston et par-dessus la chemise. Syn. gilet (sens 1).
Veste de cuir: blouson de cuir.

⇒VESTE, subst. fém.
A. — 1. HIST. DU COST.
a) Vêtement à quatre pans, muni d'une poche de chaque côté, qui couvre le corps jusqu'à mi-cuisse, avec ou sans manches, boutonné sur le devant et qui se porte sous l'habit. Veste de satin; veste brodée; être en veste. Le gilet a remplacé la veste (Ac. 1835). Une sorte de gilet noir à manches, assez semblable à ce qu'on nommait une veste sous Louis XVI (A. FRANCE, Vie littér., 1888, p. 180).
Rem. Les pans de la veste, longs à l'origine, se raccourcissent, les manches facultatives disparaissent complètement et la forme de la veste se rapproche de celle du gilet. La veste suivit les diverses modes. D'abord (...) longue et droite, à peine plus courte que le justaucorps; puis, sous Louis XV, se raccourcissant petit à petit (LELOIR 1961).
b) Veste courte portée par les sans-culottes pendant la Révolution. Synon. carmagnole. Une dizaine d'entre eux [les Fougerais] portaient cette veste républicaine connue sous le nom de carmagnole (BALZAC, Chouans, 1829, p. 5).
c) Habit(-)veste. V. habit B 2 a.
d) Loc. fig. Retenir qqn par le(s) pan(s) de la/sa veste. Empêcher, in extremis, quelqu'un de s'en aller. Mais l'art, cette fois, consistait à les retenir par le pan de la veste, au moment où la déception leur faisait gagner la porte (ROMAINS, Hommes bonne vol., t. 4, 1932, p. 35 ds ROB. 1985).
2. Vêtement long que les Orientaux portent sous la robe. Veste à la Turque. (Dict. XIXe s.).
B. — 1. Vêtement court s'arrêtant à la taille ou couvrant les hanches, à manches longues, boutonné sur le devant. Elle était vêtue d'une courte robe grise, d'une veste également grise et d'un petit chapeau rond (A. FRANCE, Balth., Fille Lil., 1889, p. 89). Il porte une veste d'un beige très clair, laineuse, flottante, et, autour du cou, un madras à fond rouge (MARTIN DU G., Notes Gide, 1951, p. 1394).
SYNT. Veste collante, courte, croisée, droite, ronde; veste de/en alpaga, chantoung, coton, coutil, cuir, daim, drap, flanelle, lainage, lin, toile, tricot, tweed, velours; veste de/en jersey; veste de cuisinier, de garçon de café, de groom, de militaire, d'ouvrier; veste de travail, de treillis; veste de complet, de costume, de chasse, de sport, de voyage; boutonner, déboutonner, enfiler, enlever, mettre, ôter, passer, porter, quitter, retirer, suspendre une veste; être en veste; sortir en veste, sans veste.
Veste chemise. Veste d'été en tissu léger destinée à être portée à même la peau. (Dict. XXe s.).
Veste d'intérieur, d'appartement (vx), de chambre. Vêtement croisé ou boutonné sur le devant utilisé comme une robe de chambre. Il était représenté (...) jeune, mince et coquet (...) avec une veste de chambre en taffetas feuille-morte à boutons de diamants (SAND, Hist. vie, t. 2, 1855, p. 428). Il est (...) en veste d'intérieur, un peu décoiffé, le col chiffonné, comme s'il s'était jeté sur son lit (MARTIN DU G., Taciturne, 1932, III, 7, p. 1330).
Veste de pyjama. Partie supérieure d'un pyjama, à manches longues ou courtes. Elle déboutonna la veste de son pyjama et se caressa la poitrine, tout en s'appliquant à contrôler sa respiration (QUENEAU, Pierrot, 1942, p. 83).
Fam. Tomber la veste. V. tomber 2e Section II B.
Loc. fig., fam. Retourner sa veste. V. retourner I A 1.
2. Fam. Échec. Je voulais rendre le rôle... C'est indigne de me faire jouer ce Saint-Firmin, une vraie veste. Et quel style (...)! (ZOLA, Nana, 1880, p. 1329).
Loc. verb. Ramasser, prendre, remporter une veste. Subir un échec; échouer dans une entreprise, à un examen. Nom de Dieu, quand je travaille, j'entends qu'on me foute la paix! (...) Quel charmant être! se dit le jeune homme resté seul. Tout de même, il avait remporté une veste, en sa soif de gloire immédiate (COURTELINE, Linottes, 1912, V, p. 65).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Ac. 1694, 1718: l's se prononce. Étymol. et Hist. 1. a) 1578 « vêtement à quatre pans descendant jusqu'aux genoux et se portant sous l'habit » (doc. ds Négociations du Levant, éd. E. Charrière, t. 3, p. 751, note [dans une liste de cadeaux faits par l'ambassadeur de Venise]); b) 1671 vestes à la persane (D. BOUHOURS, Entretiens d'Ariste et d'Eugène, p. 77); 2. a) 1778 « vêtement de dessus à manches, s'arrêtant aux hanches, porté d'abord par les domestiques ou les membres de certaines professions » (BEAUMARCHAIS, Mémoire contre M. Goëzman, p. 62: ce laquais était en veste de printemps du matin); 1783 (L. S. MERCIER, Tableau de Paris, t. 5, p. 255: des cuisiniers en veste blanche); b) 1820 (Observateur des modes, 15 juin, VI, p. 120 ds GREIMAS Mode, p. 79, note 5: La veste nouvelle [...] est proprement dite de manège; cependant elle n'est pas moins portée dans la chambre, à la chasse, à cheval, à la promenade jusqu'à deux heures); 1822 (MICHELET, Mémor., p. 182: revêtu d'une veste et d'un pantalon de nanquinet gris rayé); c) loc. 1866 ramasser ou remporter une veste « échouer dans une entreprise; se faire siffler [au théâtre] » (DELVAU, p. 395); 1870 retourner sa veste, v. retourner. Empr. à l'ital. veste « vêtement; élément de l'habillement » (dep. av. 1484, L. PULCI; d'abord vesta, 1313-19, DANTE d'apr. CORT.-ZOLLI), du lat. vestis, acc. veste(m) « id. ». Voir FEW t. 14, pp. 356b-357a. Fréq. abs. littér.:1 227. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 986, b) 2 445; XXe s.: a) 1 668, b) 2 063. Bbg. QUEM. DDL t. 27, 33.

veste [vɛst] n. f.
ÉTYM. 1578; ital. veste « habit »; lat. vestis « vêtement ».
1 Anciennt. Vêtement couvrant le torse, ouvert devant, long ou court, avec ou sans manches, porté par-dessus ou sous les habits (→ Gilet, cit. 2). || Veste à pans. — ☑ Loc. fig. Retenir qqn par le pan (1. Pan, cit. 1) de la veste.Habit (cit. 22) -veste. || Vestes militaires anciennes. Dolman, hoqueton, soubreveste. || La tenue du sans-culotte se composait d'un pantalon (cit. 3) et d'une courte veste, la carmagnole. || Veste de tricot (→ Ébouriffé, cit. 2), de drap (→ Limousine, cit. 1), de coutil (→ Prisonnier, cit. 5), en ratine (cit.)…
0 Il endosse la grande veste de chasse, qui lui tombait sur les talons, il coiffe la casquette à soufflet (…)
G. Sand, Histoire de ma vie, III, III.
2 (V. 1830). Mod. a Vêtement court (à la taille ou aux hanches), à manches longues, ouvert devant et qui se porte sur la chemise, le gilet, etc. || Veste de costume, d'habit, de complet. || Veste droite, croisée. Veston. (1849). || Veste de tailleur (femmes). Jaquette.
Veste blanche de barman (→ Gobelet, cit. 1). || Vestes de sport, de chasse; veste en jersey, tweed, velours, cuir, daim, lainage; veste imperméable. Anorak, blazer, blouson, caban, canadienne, saharienne. || Porter, mettre une veste. || Être, sortir en veste (→ fam. : en taille). || Enlever sa veste (→ Dimanche, cit. 4). — ☑ Fam. Tomber la veste (→ Revenir, cit. 49; et aussi série, cit. 4). || Boutonner, déboutonner sa veste (→ Fouiller, cit. 28).
b Chemise-veste (pour l'été, qui se porte à même la peau). || Veste de pyjama : partie du pyjama couvrant le torse. || Veste d'intérieur ou d'appartement, utilisée comme la robe de chambre. || Veste de laine tricotée. Cardigan.
c (1867). Loc. fam. Remporter, ramasser, prendre une veste : subir un échec (p.-ê. par un jeu de mots d'après capote, terme de jeu de cartes). — ☑ (1888). Fam. Retourner sa veste : changer brusquement d'opinion, de parti.
DÉR. Veston.
COMP. Soubreveste, surveste.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • veste — VÉSTE, veşti, s.f. 1. Fapt, întâmplare, noutate care se aduce sau ajunge la cunoştinţa cuiva; ştire, informaţie. ♢ loc. adv. Fără (de) veste = deodată, subit, pe neaşteptate. ♢ expr. A da de veste = a aduce la cunoştinţă, a înştiinţa, a vesti. A… …   Dicționar Român

  • Veste — ist eine ältere Bezeichnung für Burg. Das Wort stammt wie die Wörter Festung und Befestigung von dem Adjektiv fest ab. Das Adjektiv wiederum hat seinen Stamm im mittelhochdeutschen Wort veste und im althochdeutschen Wort festi. Im 16. Jahrhundert …   Deutsch Wikipedia

  • veste — / vɛste/ (ant. o pop. vesta) s.f. [lat. vestis ]. 1. (abbigl.) a. [tutto ciò che viene indossato per coprire la persona] ▶◀ abito, capo, indumento, (poet.) spoglia, (lett.) vestimento. b. (estens.) [al plur., riferito a persona singola, nome… …   Enciclopedia Italiana

  • veste — VESTE. s. f. (L S se prononce.) Sorte de longue robe, qui se met par dessus les autres habits, & se porte par les peuples du Levant. Longue veste. veste à la Turque. veste de drap d or. Il se dit aussi, d Une maniere de longue camisole, qu on… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • veste — vestè prv. Kad nei̇̃na, vestè atvèsk …   Bendrinės lietuvių kalbos žodyno antraštynas

  • Veste — Veste, veraltete Schreibweise für Feste (s. d.) …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • veste — s. f. 1. Opa, vestimenta. • vestes s. f. pl. 2. Hábito, vestido. 3. Trajo, roupa …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • veste — (Del lat. vestis). f. poét. vestido …   Diccionario de la lengua española

  • veste — southern ME. var. fast v. and adv., fist n.1 …   Useful english dictionary

  • Veste — Exemple de veste pour homme avec pochette …   Wikipédia en Français